« La ville s’est éloignée de sa destination première : accueillir »

Nicola Delon, architecte cofondateur du collectif Encore Heureux, était invité de France Inter vendredi 4 janvier : « Il faut de la réversibilité dans les bâtiments, car la société change plus vite que les bâtiments ».

« Crise écologique, crise des ressources, crise sociale… la ville doit se repenser »
« Il y a des milliers de m² vides dans les centres villes », « l’architecte a une capacité de percevoir les potentiels du réel »,
de « faire avec ce qui est déjà là »

Ecouter l’émission :

https://www.franceinter.fr/embed/player/aod/506ae6d3-f5a3-4c07-a05e-98505111d7b3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s