Pour la prise en compte des Risques Majeurs

Les événements climatiques sont des alertes que les architectes ne peuvent ignorer. La prise en compte des risques ne doit pas se traduire uniquement par une spécialisation mais doit être inhérente au processus de projet, et donc apparaître dans la pratique de chaque agence d’architecture. Elle doit intégrer à part entière les initiatives collaboratives et les ambitions politiques. Les acteurs du territoire constituent l’amorce d’une action préventive efficiente.

Un risque majeur correspond à la possibilité qu’un événement d’origine naturelle ou anthropique affecte un grand nombre de personnes, occasionne des dommages importants et dépasse les capacités de réaction privées ou publiques.

Tempête, inondation, mouvement de terrain, séisme, chute de neige : les risques naturels sont fréquents sur le territoire français et seront de plus en plus importants face aux changements climatiques.
Ces phénomènes doivent donc être considérés dès la conception d’un projet, au même titre que l’ensemble des critères liés au contexte de construction (climat, topographie, composition des sols, etc.). Les risques technologiques résultent, quant à eux, des activités anthropiques.

C’est en ce sens que les questions humaines, environnementales et économiques représentent une des préoccupations primordiales de l’Architecte des Risques Majeurs.

Intervenir du nano au macro au cours des phases de prévention et de développement, en intégrant la notion de culture du risque ;
Favoriser le dialogue transdisciplinaire pour innover vers des pratiques architecturales nouvelles ;
Diffuser largement les connaissances réunies par les retours d’expériences des laboratoires de recherche, démarches citoyennes, professionnels et associations et développer les compétences et savoir-faire au sein de la profession des architectes par le biais de formations continues ;
Appliquer la toute nouvelle Charte pour construire des quartiers résilients ;
Répondre à l’appel à contribution lancé par le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire pour la prévention des risques majeurs.

A travers une approche technique, sociologique, patrimoniale, culturelle, géotechnique et une recherche constante d’innovation, l’objectif de l’association des Architectes des Risques Majeurs est mettre en lumière les compétences des architectes pour faire projet du risque, en accompagnant les équipes pluridisciplinaires dans l’aménagement de territoires exposés au risque. Son action est rythmée par des expositions, des conférences, des vidéos pédagogiques, des ateliers, des interviews, afin de sensibiliser le grand public d’une part, et de promouvoir l’importance du rôle des architectes.

L’association, dont l’objet premier réside en une mise en réseau pluridisciplinaire, soumet ainsi cette problématique au Grand Débat afin que l’architecture s’inscrive et puisse intégrer pleinement la démarche du développement durable, qu’elle fasse un pas de plus vers les constructions locales, adaptées aux contextes culturels et environnementaux de chaque site d’intervention, qu’elle garantisse la protection des usagers et limite les interventions d’urgence et de post-catastrophe.

Céline Coderch
pour l’association des Architectes des Risques Majeurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s