TOUT CITOYEN A LE DROIT A UN ARCHITECTE

Nous nous sommes penchés sur la commande du particulier pour rendre accessible notre métier et savoir faire à tous. Tout le monde doit avoir accès à un avis, conseil, projet, … d’un architecte. Pour le particulier, pour la ville, pour la profession.
Cependant, dans la pratique c’est une autre affaire, les contraintes auxquelles est confronté le particulier mettent souvent son projet hors de sa portée.
Comment valoriser ce marché du particulier lorsqu’aujourd’hui en France 70% des bâtiments sont construits sans architecte ?
Comment « aider les citoyens à mieux habiter l’espace dont ils disposent » et bien sûr garantir à tous d’accéder à un logement décent de la maison individuelle au logement collectif ?

Comment mieux rénover le patrimoine ancien, souvent onéreux pour ne pas se trouver d’ici 30 à 50 ans face à un parc résidentiel totalement déliquescent ?

COMMENT CREER LE LIEN AVEC LES PARTICULIERS ?
Financièrement
• Aides au Particulier
Les consultations, les visites conseil, … devraient être plus répandues. Afin d’inciter les particuliers à faire appel aux architectes, des aides financières pourraient être crées telles que :
 Crédit d’impôt ou déductions fiscales sur les honoraires des consultations.
 Exonération de TVA pour les prestations d’architectes.
 Défiscalisation du montant des honoraires à hauteur d’un montant donné.
 Mise à disposition d’un montant de subventions pour travaux spécifiques (comme le recyclage… )
 Alléger les procédures, les plans de financement, subventions et aides sont souvent subordonnées à des démarches lourdes peu compréhensibles et fastidieuses qui découragent.
 Faire évoluer le contexte législatif et règlementaire pour pallier le déficit d’intervention de l’architecte dans notre cadre de vie architectural et urbain.

• Aides à l’architecte
La formation continue pourrait multiplier les thèmes liés au marché du particulier et le logement individuel :
 Développer la pédagogie/stratégie à adopter pour pouvoir travailler avec le client.
 La rénovation énergétique à l’échelle du particulier.
 Les aides de l’état pour mieux pouvoir le conseiller et l’orienter.

Culturellement
• Donner une place au particulier
Aujourd’hui le particulier peut se passer de l’architecte, volontairement ou malgré lui, donnons une place au particulier en lui donnant accès aux services de l’architecte :
 Apprendre à travailler ensemble, réfléchir ensemble, faire des choix ensemble pour l’évolution du bien, de son bien.
 Eduquer à l’aménagement extérieur et à prendre soin de l’espace public (vert ou minéral) qui constituent le paysage urbain.
• Et aux architectes du particulier
 Faire rentrer dans la commande du particulier dans la formation aux étudiants des écoles d’architecture.
 Reconnaitre ce marché comme une spécialité et faciliter les outils pour la développer.
 Revoir les modes de délivrances des permis de construire en le confiant à des agences d’urbanisme publiques régionales ou départementales. Et ainsi confier cet enjeu fondamental à des sachant objectifs. De plus cela permettrait un aménagement du territoire plus global et non à l’échelle de la ville ou de l’intercommunalité.

Mieux construire et mieux rénover c’est œuvrer ensemble

Architectes et Particuliers

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s