Penser en terme d’objectifs, pour un urbanisme convivial

– Obtenir des maîtres d’ouvrage qu’ils ne rédigent plus les documents d’urbanisme et cahiers des charges en termes d’obligations et d’interdictions, mais en termes d’objectifs. A charge pour les architectes et leurs équipes d’ingénierie de proposer le chemin à suivre.

– Cesser de planter immeubles et maisons au milieu d’espaces vides. Créer à nouveau des rues et des places pour économiser l’espace et favoriser la convivialité.

– Sensibiliser les maîtres d’ouvrages à l’architecture et à l’urbanisme au travers de réunions d’information. Les élus n’ont, le plus souvent, aucune culture dans ces domaines et leurs services ont une approche essentiellement technique.

Bruno MAHINC

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s