Une culture commune du bien construire

Nous construisons assez bien, le problème est que nous construisons cher, pour des raisons foncières tout d’abord (Cf. l’article du 18/02/2019 de Sibylle Vincendon) et aussi en raison de la coupure qui se généralise entre le projet et le chantier, privant tous les intervenants d’une culture commune du bien construire et cantonnant l’architecte au seul épiderme.

Quant à la rénovation, elle souffre des mêmes maux.  L’isolation par l’extérieur est trop souvent une catastrophe formelle et thermique. Une règle devrait nous guider : la compatibilité de l’intervention nouvelle avec l’existant, sa lisibilité, sa réversibilité. On en est souvent loin.

Paul CHEMETOV

Un commentaire

  1. Je ne suis d’accord avec aucune des deux propositions.

    Dire que nous construisons « assez bien », je ne vois pas à quoi cela fait référence. Presque tout ce que je vois construire aujourd’hui (comme dirait Frank Gehry !) est laid. Des exemples de belles architectures, j’en connais beaucoup, mais ils sont soit d’une autre époque, soit dans d’autres lieux qu’en France…

    Dire que nous construisons « cher » me semble faux, comme je le disais dans une intervention de ce débat public. La question du coût du foncier, réelle et fondamentale, existe. Mais en terme de coût de construction, une belle construction coûte une fois et demi ce que coûte aujourd’hui la construction de « qualité environnementale ». Plutôt 3000€/m2 que 2000€/m2… Pourquoi ? Parce que nous construisons bâclé: béton mal dégrossi, aciers mal assemblés, aluminium ou PVC, isolants médiocres et industriels, etc. Si nous faisons appel à de vrais artisans (comme dans les belles architectures, chez les « sachants »), de belles techniques de mise en oeuvre, utilisons de beaux matériaux, durables… le coût est plus élevé. C’est le coût « réel » des belles choses. L’architecture aujourd’hui est à la construction ce qu’est le MacDo à la nourriture. Nous pouvons nous escrimer à faire de « beaux dessins », plus « intelligents » les uns que les autres, cela restera médiocre.

    Je crois qu’il faut le dire et le reconnaitre.

    Luc Dupont

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s